loading...

Premimage®

 L’imagerie de pointe en périnatalité, pour mieux diagnostiquer et prendre en charge des pathologies périnatales.




       Créé par la fondation PremUp depuis 2008 et cofinancé par la région Ile de France, Premimage® est une plateforme de recherche expérimentale en imagerie périnatale (échographie et IRM) unique en France. Elle s’appuie à la fois sur des équipes de l’INRA (Institut National de Recherche en Agronomie) qui apportent les modèles animaux, un partenaire industriel pour le matériel de dernière génération en imagerie médicale et les équipes de chercheurs et cliniciens du réseau PremUp.
Le but de Premimage® est l’évaluation de nouveaux outils diagnostiques des grossesses à risque et des lésions cérébrales et pulmonaires du nouveau-né prématuré.
La structure Premimage® applique les techniques les plus innovantes de l’imagerie - de l’échographie et l’échographie ultra-sensible à l’élastographie quantitative - au domaine de la périnatalité, afin de détecter au plus tôt les pathologies qui peuvent affecter la mère et l’enfant, et de mieux les prendre en charge. Premimage rassemble des spécialistes de l’imagerie en gynécologie obstétrique, néonatalogie et radio-pédiatrie. Trois élastographes ont été acquis par la Fondation PremUp pour étudier de manière non-invasive la dureté de certains tissus maternels et néonataux. Ces acquisitions ont été rendues possibles par un soutien de la région Ile-de-France et un partenariat industriel original avec le fabricant de ces appareils ultrasophistiqués, Supersonic.


Responsables scientifiques du projet

  • Pr Vassilis Tsatsaris, PUPH, Gynécologue-Obstétricien
  • Pr Catherine Adamsbaum, PUPH, Radiologue pédiatre, Paris Descartes.
  • Pr Guy Sebag, PU-PH, Radiologue pédiatre, Paris-Diderot.

Objectifs

Détecter précocement les lésions cérébrales du nouveau-né prématuré à un stade de potentielle réversibilité grâce une double approche expérimentale :
  • Utilisation de la micro-imagerie par résonance magnétique pour détecter les lésions cérébrales chez le petit-animal.
  • Réalisation d’IRM cérébrale ultra-précoce chez le nouveau-né prématuré. Grâce à des couveuses amagnétiques il est maintenant possible de réaliser des IRM dès les premières heures de vie notamment chez des nouveau-nés grands prématurés sous respiration artificielle.
 Utiliser des techniques d’imagerie médicale en émergence, et les adapter si besoin, pour :
  • Identifier les cellules responsables des lésions cérébrales afin de faciliter la mise en place de thérapeutiques.
  • Quantifier la vascularisation cérébrale du prématuré par échographie Doppler 3D et valider cet outil comme un facteur pronostic des lésions neurologiques.