loading...

Nos Projets

logo Placentech

Projet Placentox : Polluants environnementaux et grossesse: UMR-S767 Inserm/Paris Descartes. Le projet Placentox financé  par l’ANR étudie de l'impact du benzo(a)pyrène sur le développement et les fonctions hormonales du placenta humain. Si les effets toxiques de se polluant ont été décrits dans plusieurs organes, les mécanismes de son action délétère notamment au niveau placentaire ne sont pas connus.Ce projet a utilisé l’association de deux approches complémentaires : la chimie analytique avec la spectrométrie de masse et la physiologie du placenta humain (perfusion ex vivo et cultures in vitro). La pertinence de l'approche méthodologique utilisée peut être utilisée pour l'étude d'autres polluants environnementaux. Les données acquises doivent être maintenant intégrées dans la réflexion des études épidémiologiques. Les résultats scientifiques participeront à la mise en place des recommandations sur l’environnement de la femme enceinte, notamment dans le  plan national santé environnement PNSE3.
Projet Mélatonine (Premelip) : Inserm AVENIR U676/R05230HS - Réanimation et pédiatrie néonatales – R Debré, AP-HP. L’essai thérapeutique Premelip est un essai clinique Phase IIB initié en réanimation néonatale en mars 2015 au CHU Robert Debré et le Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil. Avec l’équipe du Pr O Baud, nous étudions le passage transplacentaire de la mélatonine sur le modèle du placenta humain perfusé.
Projet Drépanocytose (DrO2G) : Gynécologie-Obstétrique Hôpital A Béclère, AP-HP. Avec l’équipe du Pr A Benachi, nous étudions l’impact de la drépanocytose sur les fonctions placentaires et l’issue de grossesse et les effets de l’oxygénothérapie. L’essai thérapeutique DrO2G est un essai clinique de phase III initié par le département de Biothérapie à Necker et la maternité A Béclère. L’objectif est d’évaluer l’efficacité de l’oxygénothérapie prophylactique à domicile pendant la grossesse de femmes atteintes de drépanocytose sur la réduction du nombre de complications vaso-occlusives. Le but de notre étude est aussi d’évaluer les mécanismes placentaires responsables du développement des pré-éclampsies et des RCIU chez les patientes drépanocytaires, et l’effet des thérapeutiques (projet de recherche PhD).
Projet APHERESE (Angiogenic switch to Physiological state by Extracorporeal Removal of sFlt1 and release of PlGF): consortium avec institut Pierre-Gilles de Gennes (IPGG) financé aussi par l’ANR. L’objectif de ce projet mené par le Pr V Tsatsaris est de tester une nouvelle stratégie thérapeutique contre la pré-éclampsie visant à rétablir l'équilibre physiologique entre facteurs angiogéniques dans le sang maternel pour améliorer la prise en charge des grossesses prééclamptiques et réduire leurs  conséquences sur la prématurité. L’étude alimentera Périnat Collection en prélèvements maternels prééclamptiques.